Accueil > Accès par artistes > Bernard Orange

Accès rapide

Accès par artistes

Bernard Orange

Bernard ORANGE
Une œuvre arborescente

 

Passionné par les livres, Bernard Orange eût très bien pu choisir de s'exprimer par l'écriture. Il ne s'est certes pas privé d'y exercer sa plume.
Grand lecteur de Prévert, dont il possède d'ailleurs plusieurs recueils dédicacés, c'est au lycée Victor Grignard de Cherbourg que le jeune Bernard prit conscience de son don.
Evoquant cette période, Orange ne manque pas, au passage, de rendre hommage à Jean Lefèbvre, excellent professeur dont il revendique l'héritage : « on ne peint pas le A d'acier comme on peindrait le A d'amour » répétait l'homme à ses élèves. Bernard Orange n'a jamais oublié la leçon. Peindre, c'est donner vie à une illusion, faire sentir la matière dont est constitué chaque objet, chaque rêve.


« Peintre et dessinateur, particulièrement talentueux en chacune de ces disciplines, Bernard ORANGE a su construire son œuvre par l'acquis de la structure graphique de base et la continuelle émotion déclenchée par la peinture et la couleur.
Depuis toujours fasciné par les arts, Bernard ORANGE, dès 1970, recompose ses motifs par la technique pointilliste grâce à laquelle il anime de lumière et de dimensions inédites, des motifs souvent marqués d'un surréalisme minutieux, aux subtilités pleines d'étrange et d'humour.
Depuis, puisant son inspiration au gré de thèmes les plus diversifiés, gorgés de mystérieux symboles, de séduction, de formel et d'êtres bizarres, mais éminemment expressifs, il ne cesse d'étonner et de séduire. Sans conteste, sa poésie incisive du réel se métamorphose en songes étranges, en rêves magiques peuplés de personnages qui bouleversent notre pensée cartésienne, mais agissent avec belle humeur sur l'inconscient de chacun, tant leur émergence de la composition retient et captive l'attention et la réflexion.
Qu'il convainque en noir et blanc par l'encre de Chine ou par la peinture aux couleurs fluides, harmonieuses et chaleureuses et aux accords de légende et de fantasmes, Bernard ORANGE règne par la mise en œuvre de créations fantastiques, mais conçues dans la belle humeur, pleines de vitalité, et qui émettent en réalité une ambiance de lumière et de grâce subtile et réfléchie.
Ainsi, avec passion et talent, Bernard ORANGE s'est-il construit un univers qui lui est propre, et qu'il prospecte pour son plus grand bonheur de créateur et l'émerveillement d'amateur soucieux de se confronter à une manière intelligente et séduisante.
Découvrir cet artiste représente une aventure très originale et fantasque, toujours exprimée comme un fruit inconnu et généreux, sachant livrer son essentiel, sinon avec rigueur, mais avec délice. »

 

André RUELLAN - Critique d'Art

 

Bernard Orange

Les oeuvres proposées par Bernard Orange

Bernard Orange - Essences et volatiles
Essences et volatiles

Bernard Orange - Nuit d'ivresse
Nuit d'ivresse

Bernard Orange - Oiseau aux œufs nymphéas
Oiseau aux œufs nymphéas

Bernard Orange - Oiseau de garde
Oiseau de garde

Bernard Orange - Oiseau de mer
Oiseau de mer

Bernard Orange - Palabres
Palabres

6 résultats

Biographie de Bernard Orange

Bernard en bref ...

Né en 1942 à CHERBOURG (Manche)
Etudes secondaires, ses cahiers se noircissent de dessins plus que de notes, s'intéresse au cours d'arts plastiques.
Entre 1960 et 1970 : des croquis sur l'homo casernus, (l'abominable homme des casernes)... qui n'ont pas été retrouvés.
1970 : auditeur libre aux Beaux Arts de CHERBOURG, découvre la technique du point qu'il va adopter.
1980 : une expo ...puis reprise des études à la fac. de CAEN (20 ans après les avoir interrompues), obtient une maîtrise en Droit.
1988 - Retour au dessin à plein temps
1990 - Deuxième exposition remarquée par un journaliste de la presse ;
Depuis les expos se succèdent...


Quelques notes sur l'évolution artistique :

Les premières oeuvres sont en noir et blanc avec utilisation du point pour obtenir des effets spéciaux.
Vers la fin des années 1990 apparition de la couleur (acrylique) sur papier, la technique reste le point.
2003 - Première toile, changement de support, changement de format, mais le point résiste. (encre et acrylique)
2004 - Départ des expositions à thèmes accompagnées de quelques textes,
« Carrément vache » à la Galerie Bona Dea de CHERBOURG, « Bazar du bord de l'eau » à l'église de PORTBAIL.
2005 - Pour le 400ième anniversaire de la parution de Don Quichotte.
Don Quichotte est partout, dans un nouveau bazar du bord de l'eau à Les Pieux, à l'Estran (Agon Coutainville), dans « Drôles d'oiseaux » à l'espace SENGHOR de Verson (CAEN) et s'arrête au Chartrier de Bricquebec.
2006 - On continue ... le bazar, la mer sans arrêt nous ramène de quoi alimenter l'imaginaire.
2007 - Le manoir du Tourp (Omonville la Rogue), le Château de Flamanville et la sortie d'un livre intitulé « Les bords de mer », 20 peintures et dessins commentés par l'écrivain Philippe COËPEL.